CIUM

Comité inter-universitaire des étudiants en médécine et dentisterie

Pour un enseignement médical de qualité et des soins de santé accessibles à tous.

Le Comité Inter-Universitaire des étudiants en Médecine (CIUM) réagit à la déclaration de ce mardi 14 janvier de la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny de vouloir doter la Fédération Wallonie-Bruxelles de sa propre commission de planification.

Pour rappel : actuellement une commission de planification fédérale détermine le nombre de numéros INAMI à attribuer aux nouveaux médecins dans les différentes communautés.

La gestion fédérale des quotas INAMI a toujours fait débat entre les communautés. Les quotas INAMI sont toujours restés sous leur forme depuis leur création et ce malgré les demandes de la population, du personnel soignant et des étudiants.

Sous l’impulsion du précédent gouvernement à majorité flamande, les restrictions d’accès aux études de médecine se sont endurcies, et ce malgré un clair état de pénurie. Le CIUM a toujours demandé l’instauration d’un cadastre dynamique permettant de calculer les besoins en médecins de manière plus efficace avec une modification des quotas en conséquence, et récemment la mutation du lissage négatif imposé en fédération Wallonie-Bruxelles en lissage positif permettant de former plus de médecins.

Plus d’informations ? Télécharge notre communiqué de presse en version PDF !

Actualités & communiqués de presse

Suivez égalerment notre actualité en temps et en heure sur les réseaux.

MEDCUP

21 octobre 2022 MEDCUP

Atelier de méditation gratuit

18 octobre 2022 Atelier de méditation gratuit

Fête de la rentrée

19 septembre 2022 Fête de la rentrée

« C’est la faute aux quotas » : Manifestation

11 avril 2022 « C’est la faute aux quotas » : Manifestation