Première session de l’examen d’entrée : Un taux de réussite à la baisse et des lauréats pourtant trop nombreux

Le Comité Inter-Universitaire des étudiants en Médecine (CIUM) a analysé les résultats de la première session de l’examen d’entrée, publiés ce samedi 20 juillet. 

Pour rappel, le nombre d’INAMI accordé à la future promotion formée par les étudiants passant actuellement l’examen d’entrée doit être fixé à l’avance en suivant le phénomène de lissage négatif. Ce nombre n’est actuellement que de 505 INAMI. 

Au terme de la première session, 547 étudiants auront accès aux études de médecine. Cependant, avec théoriquement un millier de lauréats au terme des 2 sessions de l’examen d’entrée et en comptant 75% de réussite aux études post examen d’entrée, le quota de 505 INAMI se retrouve largement dépassé. Nous sommes donc en droit de nous demander, qu’adviendra-t-il de ces étudiants ? Seront-ils malgré tout confrontés à une nouvelle sélection au terme de leur cursus universitaire ? Une telle situation serait inhumaine mais reste une possibilité tant que des mesures ne sont pas prises. 

Rappelons également qu’en 2025 seul 1 médecin diplômé sur 3 sera issu d’une faculté francophone, ce qui ne respecte pas la répartition 40% – 60% et ne correspond pas à l’actuelle situation de pénurie. 

Le CIUM demande donc au gouvernement de reconnaitre la pénurie actuelle dans la partie Sud du pays et demande qu’un lissage positif des numéros INAMI soit mis en application au même titre que celui dont bénéficient les étudiants flamands ce qui permettrait à la fois de faire office de solution à long terme contre la pénurie en diplômant plus de médecins mais aiderait également à garantir un numéro INAMI à chaque étudiant en cours de cursus. 

Au vu des récents résultats d’élections et sachant que le gouvernement fédéral est encore en formation, des mesures risquent de prendre du temps à se mettre en place. Nous demandons cependant aux acteurs politiques et académiques de trouver des solutions au plus vite pour régulariser la situation des étudiants. 

Pour le CIUM, Basil SELLAM, Président

info@cium.be