INAMI: un scandale communautaire

 

Bruxelles le 16.03.2018

Communiqué de presse
INAMI : un scandale communautaire

Les étudiants en médecine ont appris ce jour que le projet de loi de Mme De Block concernant la répartition des INAMI a été voté jeudi soir à la Chambre. Ce projet de loi vise à répartir les numéros INAMI au niveau communautaire selon les chiffres de la population par communauté et ce par la Cours des Comptes. Le Parti Socialiste ainsi que Défi et CDH se sont opposés à ce projet ainsi qu’un Ecolo, le restant de son parti s’étant abstenu.

Le CIUM (Comité InterUniversitaire des étudiants en Médecine) est révolté par un projet de loi scandaleux qui balaie les évidences statistiques qui décrivent une pénurie en Wallonie. En effet, malgré le pourcentage de population plus élevé en Flandre qu’en Wallonie, la Flandre remplacera plus de médecins d’ici 2025 (150% du pourcentage de médecins partant à la pension) que la Wallonie (43%) d’après l’étude Deliege.

Cette nième décision confirme l’attitude irresponsable et inconsciente avec laquelle le gouvernement MR/N-VA traite les questions liées aux soins de santé.

Cette décision sera responsable de plus d’une pénurie prononcée de médecins tant de généralistes que de spécialistes : les délais d’attente augmenteront de façon vertigineuse et plusieurs départements hospitaliers ne pourront plus assurer leurs activités de façon normale.

La population sera la victime ultime de ces décisions dogmatiques et dans quelques années la qualité des soins de santé francophones va fortement diminuer.

Le CIUM s’engage à consulter les députés engagés dans le combat afin d’envisager des solutions communes.

 

Pour le CIUM,

Giovanni Briganti
CO-Président
0491 87 15 69